Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"La pierre et le feu | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/la-pierre-et-le-feu\/","body_class":"apm_artwork-template-default single single-apm_artwork postid-50127 apm lang-fr apm-imported-item apm-full-js nav-env-filters","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/oeuvre\/la-pierre-et-le-feu\/","clear_filter_collection":0,"clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"apm_artwork"},"filter_root_url":"\/collection\/","artworkNav":false,"mapMarkers":[{"id":50127,"slug":"la-pierre-et-le-feu","title":"La pierre et le feu","permalink":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/la-pierre-et-le-feu\/","year":"1985","loc":{"lat":"45.428946","long":"-73.682977"},"artist_names":"<span>Jean-Pierre<\/span> <strong>Morin<\/strong>","thumb":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/wp-content\/uploads\/imported\/1798_4736-150x150.jpg","infoBox":false,"cat_color":"#e50f09","env":"outdoor","singleArtwork":true}]}
La pierre et le feu
1985
Jean-Pierre Morin

L’art public occupe une place centrale dans la pratique de Jean-Pierre Morin, qui y voit un potentiel pour générer des situations réflexives, artistiques et esthétiques. Depuis la fin des années 1980 d’ailleurs, l’artiste a réalisé une trentaine d’œuvres publiques. Monumentales et séduisantes, celles-ci  naissent d’un intérêt profond pour le travail de la matière et reflètent une recherche poussée de la forme. Entretenant un rapport avec le lieu et avec l’espace, ce travail revêt aussi des caractéristiques qui se rapportent à l’installation. Né en 1951, Jean-Pierre Morin étudie la sculpture à l’École de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli (1968-1971) en plus d’obtenir un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Laval à Québec (1978) et une maîtrise en beaux-arts, option sculpture, de l’Université Concordia, à Montréal (1984). Depuis ce temps, il a exposé ses œuvres au Québec, à Toronto et aux États-Unis dans une vingtaine d’expositions solo et plus de 80 expositions collectives. En 2003, le Musée Régional de Rimouski présente «  De l’objet comme poétique esthétique : Jean-Pierre Morin », une importante exposition du travail de l’artiste accompagné d’un catalogue. En 2008, Morin remporte le Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau pour son œuvre « Trombe », installée sur le site du Musée national des beaux-arts du Québec.

Lire la suite
Détails
Catégorie
Sculpture
Propriétaire
Ville de Montréal
Mode d'acquisition
Transfert
Matériaux
acier
Dimensions générales
304 x 122 x 400 cm
Technique(s)
boulonné, découpé, peint, soudé
Lien externe
Emplacement
Emplacement
Arrondissement ou ville liée
Lachine
Emplacement
Parc René-Lévesque

Description de l'oeuvre

Le langage de l’œuvre de Jean-Pierre Morin s’est d’abord inspiré de la forme de l’ogive, du silex, de pointes et de projectiles. Puis, se sont ajoutées à son répertoire des formes naturelles aux extrémités effilées : flammes, feuilles végétales, éclairs foudroyants, étoiles. Dans l’œuvre La pierre et le feu, les arêtes sont précises et se découpent dans l’espace tel un graffiti évoquant l’énergie et la force du feu. Des phénomènes brusques et instables, des éléments fragiles acquièrent dans les sculptures de Morin une échelle, un poids, une présence et une durée inhabituelle. Les rapports de force naturelle sont renversés.

Discutant de cette œuvre, Morin parle de la course de certains corps célestes. L’instant où la matière se consume pourrait être celui où un fragment d’astéroïde s’enflamme en entrant dans l’atmosphère de la terre. Morin a par ailleurs déjà indiqué qu’enfant, il était fasciné par l’incandescence du métal et par les étincelles qui fusaient sous le marteau du forgeron de son village natal.