Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"Annonces de laur\u00e9ats au Bureau d\u2019art public | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/2016\/03\/annonces-de-laureats-au-bureau-dart-public\/","body_class":"single single-post postid-57099 single-format-standard apm lang-fr apm-full-js nav-env-classic","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/","clear_filter_collection":"clear","clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"post"},"filter_root_url":"\/collection\/"}
Annonces de lauréats au Bureau d’art public

Le mois de mars a été occupé pour le Bureau d’art public de la Ville de Montréal, qui annonça les artistes lauréats de trois futurs projets pour 2016-2017.

Atomic3, lauréat du concours d’art public Faisceaux d’histoire pour le 375e anniversaire de Montréal

Intitulée Translation, la proposition d’Atomic3 est consacrée lauréate du concours d’art public Faisceaux d’histoire lancé par l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, avec la collaboration du Bureau d’art public de la Ville de Montréal. Ce projet a pour but de mettre en valeur quatre sites emblématiques de l’arrondissement que sont la place de la Gare-Jean-Talon, le centre Jean-Marie-Gauvreau, hôte de la future maison de la culture, la bibliothèque de Saint-Michel et la rue Jarry Est. Inspiré par les modes de transport qui ont marqué l’histoire de l’arrondissement, Translation propose quatre installations lumière qui évoquent, à leur manière, les richesses et les particularités des différents quartiers de l’arrondissement. Des rails, des dormants, des routes, des carrefours… comme autant de lignes chargées d’histoires. Des faisceaux de lumière dynamiques et ludiques qui rappellent la présence de ces personnes qui font l’histoire au quotidien, de ces communautés qui habitent, animent et donnent vie aux quartiers.

Les œuvres seront inaugurées en décembre 2016, à l’exception de celle du centre Jean-Marie-Gauvreau dont l’installation sera complétée une fois terminés les travaux liés à la future maison de la culture.

Source : Ville de Montréal

 

Sarah Bertrand Hamel, lauréate du concours pour une œuvre d’art intégrée à la Bibliothèque de Pierrefonds

 Actualité_Sarah Bertrand

À la Bibliothèque de Pierrefonds, Sarah Bertrand Hamel réalisera L’épaisseur du papier, une œuvre monumentale intégrée à l’architecture.  L’œuvre consiste en quatre composantes distinctes, formant un tout qui rappelle l’histoire du papier et du livre. Omniprésent dans les bibliothèques, le papier est également oublié, inconsidéré. Avec son œuvre, Sarah Bertrand-Hamel lui redonne sa place comme interface de savoir en mettant en valeur sa matérialité. Par un jeu de pli, de découpage, de couture, de couleur ou de lumière, chaque section de l’œuvre protégée par un boîtier de verre prend l’allure d’artéfacts protégés, d’archives ou d’écran, en contraste avec les livres de la Bibliothèque.

L’œuvre sera intégrée à l’architecture de la Bibliothèque décembre 2017.

Source : Bureau d’art public 

 

Francis Montillaud, en collaboration avec EXMURO arts publics : une œuvre d’art mural pour le chemin de la Côte-des-Neiges

Ce projet s’inscrit dans le cadre des Escales découvertes du mont Royal et de son volet visant la commémoration du chemin de la Côte-des-Neiges comme tracé fondateur de Montréal. L’œuvre d’art mural sera intégrée à un ouvrage de soutènement situé sur le chemin de la Côte-des-Neiges entre les avenues Ridgewood et Forest Hill. La murale Tranche de vie (titre provisoire) consiste en une succession de lignes, de couleurs et de formes retraçant les faits marquants de l’histoire du mont Royal, tout en soulignant sa situation géographique et morphologique exceptionnelle. L’œuvre intégrera à la fois la sculpture et la peinture, tout en mettant en valeur l’aspect brut d’un ouvrage de béton datant des années 1950.

Source : Bureau d’art public

 

Photo – Crédit de modélisation : Francis Montillaud

Tête Moaï de l’Île de Pâques

Tête Moaï de l’Île de Pâques

Montréal possède une réplique authentique d’un géant moaï provenant de l’Île de Pâques, cette île du Chili isolée dans le sud-est de l’océan Pacifique qui fut découverte par un navigateur néerlandais le jour de Pâques 1722. L’île de Pâques, aussi appelée Rapa Nui, est reconnue pour ses géants de pierre volcanique qui peuvent mesurer jusqu’à dix mètres […]