Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"Jordi Bonet | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/artiste\/bonet-jordi\/","body_class":"apm_artist-template-default single single-apm_artist postid-52211 apm lang-fr apm-full-js nav-env-classic single-entry-archive","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/artiste\/bonet-jordi\/","clear_filter_collection":"clear","clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"apm_artist"},"filter_root_url":"\/collection\/","mapMarkers":[54958,52213,52215]}

Jordi Bonet

1932 - 1979

Né en 1932 à Barcelone (Espagne), Jordi Bonet y fréquente brièvement l’École des beaux-arts. Adolescent, un accident le prive de son bras gauche. Pour développer l’agilité de son bras droit il dessine et redécouvre ainsi Velasquez, Goya et l’architecture de Gaudi. Jordi Bonet remporte plusieurs prix au cours de sa carrière dont le Prix de dessin au Salon du printemps du Musée des beaux-arts de Montréal (1958) et le Prix d’excellence de l’Institut royal d’architecture du Canada (1965). Il est membre du cercle Maillol de Barcelone (1953), membre associé de l’Académie royale des arts du Canada (1966), membre de l’Association des artistes professionnels du Québec (1966).
Bonet s’installe à Montréal, en 1954, où il est accueilli par l’artiste catalan Jesus Carlos de Vilallonga, son voisin d’atelier à Barcelone. Il poursuit ses études à l’École des beaux-arts et s’initie à la céramique avec Jean Cartier. Il expérimente ce nouveau médium en acceptant toutes les offres de travail et commence à produire ses premières études murales. Les concessions exigées pour exposer dans les galeries et les musées exaspèrent Jordi Bonet. Ce dernier souhaite que le grand public s’approprie l’art. Les années 1960 marquent un tournant dans sa carrière. Il réalisera plus d’une centaine de murales à travers le monde qui sont d’abord en céramique et en béton, puis en aluminium et en bronze. Son travail se caractérise par l’impression et parfois l’ajout d’éléments de la nature ou d’objets divers dans des moulages. Il réalise quelques œuvres en verre, dont une pour la chapelle Our Lady of the Sky à l’aéroport John F. Kennedy à New York. Il enseigne brièvement à l’École d’architecture de l’Université de Montréal (1966 à 1968). À partir de 1971, Bonet cesse graduellement de faire des murales et se consacre à des œuvres plus intimes.

Jordi Bonet
Jordi Bonet
Jordi Bonet