Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"Hommage \u00e0 l'esprit sportif | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/hommage-a-lesprit-sportif\/","body_class":"apm_artwork-template-default single single-apm_artwork postid-50482 apm lang-fr apm-imported-item apm-full-js nav-env-filters","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/oeuvre\/hommage-a-lesprit-sportif\/","clear_filter_collection":0,"clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"apm_artwork"},"filter_root_url":"\/collection\/","artworkNav":false,"mapMarkers":[{"id":50482,"slug":"hommage-a-lesprit-sportif","title":"Hommage \u00e0 l'esprit sportif","permalink":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/hommage-a-lesprit-sportif\/","year":"1990","loc":{"lat":"45.594994","long":"-73.637955"},"artist_names":"<span>Jiri Georges<\/span> <strong>Lauda<\/strong>, <span>Paul<\/span> <strong>Pannier<\/strong>","thumb":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/wp-content\/uploads\/imported\/3096_4623-150x150.jpg","infoBox":false,"cat_color":"#e50f09","env":"outdoor","singleArtwork":true}]}
Hommage à l’esprit sportif
1990
Jiri Georges Lauda

Né en 1925 à Prague (Tchécoslovaquie), Jiri Georges Lauda étudie à l’École des beaux-arts de Prague. Après un séjour à Paris, il arrive à Montréal en 1951 et étudie pour devenir professeur. La formation pratique et théorique reçue dans son pays d’origine a donné à Georges Lauda des bases à partir desquelles il a pu faire des expériences et trouver sa voie. Cet artiste multidisciplinaire pratique aussi bien la gravure, la sculpture, l’illustration, la céramique, la murale que la conception graphique. Il a partagé un atelier avec le céramiste Paul Pannier.

En 1964, à l’invitation de la compagnie d’assurances La Laurentienne à Québec, il conçoit un mur relief de 11 mètres de long pour le hall d’entrée de l’édifice de la Grande-Allée. La même année, il remporte le premier prix au Concours artistique du Québec avec Le Phare, une sculpture en terre cuite.

L’artiste a aussi réalisé une plaque commémorative en bronze qui souligne la continuité entre le premier système de transport en 1861 et l’ouverture du métro en 1966. Cette plaque est installée à la station Berri-UQAM. En 1968, Georges Lauda signe une murale en céramique et en fer forgé, Le poète dans l’univers, pour la station de métro Crémazie. Comme c’est le cas pour l’œuvre de l’Université de Montréal, il a travaillé avec le céramiste Paul Panier. Il travaille aussi comme illustrateur et graphiste dans le domaine de l’édition. En 1959, il réalise les dessins présentés dans le livre de Janette Bertrand « Opinions de femmes », publié aux Éditions Beauchemin.

Lire la suite
Paul Pannier
1923 - 1993

Paul Pannier est né à Saint-Pierre-et-Miquelon en 1923 et décédé à Montréal en 1993. Il était le fondateur de l’entreprise Pannier Céramiques ltée, où plusieurs des pièces de table de Jiri Georges Lauda ont été produites.

Lire la suite
Détails
Catégorie
Céramique, Murale
Propriétaire
Ville de Montréal
Mode d'acquisition
Politique d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement du Gouvernement du Québec
Matériaux
céramique
Lien externe
Emplacement
Emplacement
Arrondissement ou ville liée
Montréal-Nord
Emplacement
Aréna Garon
Adresse
11212 Rue Garon, Montréal-Nord, QC

Description de l'oeuvre

La murale se déploie sur un mur extérieur entier de l’aréna Garon. Elle est composée de trois figures qui émergent de l’assemblage de formes triangulaires et courbes qui sont blanches, bleues, orangées et rouges et qui dessinent des motifs figuratifs et non figuratifs. Dans la figure de gauche apparaissent un athlète portant un ballon et un hockeyeur. Dans la figure de droite, une femme fait de la natation et une autre, du patinage artistique. La troisième figure est un cercle composé uniquement de motifs abstraits.

Pour un grand nombre des collaborations des deux artistes, Jiri Georges Lauda était responsable du concept et du dessin de l’œuvre, tandis que Paul Pannier prenait en charge la cuisson de la glaçure des pièces. Il est probable que cette division des tâches ait été maintenue pour la réalisation de cette murale, dont les traits et les couleurs s’inscrivent en continuité de leurs créations passées intégrées à l’architecture.