Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"Interligne | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/interligne\/","body_class":"apm_artwork-template-default single single-apm_artwork postid-64540 apm lang-fr apm-full-js nav-env-filters","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/oeuvre\/interligne\/","clear_filter_collection":0,"clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"apm_artwork"},"filter_root_url":"\/collection\/","artworkNav":false,"mapMarkers":[{"id":64540,"slug":"interligne","title":"Interligne","permalink":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/interligne\/","year":"2015","loc":{"lat":"45.59722437496608","long":"-73.60138605348766"},"artist_names":"<span>Karine<\/span> <strong>Payette<\/strong>","thumb":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/wp-content\/uploads\/2017\/09\/Payette-2-150x150.jpg","infoBox":false,"cat_color":"#e50f09","env":"outdoor","singleArtwork":true}]}
Interligne
2015
Karine Payette

Titulaire d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, Karine Payette vit et travaille à Montréal. Utilisant principalement le médium de l’installation, mais aussi ceux de la photographie et de la vidéo, Karine Payette réalise des environnements fictifs qui font office d’arrêt sur image et de narration suspendue. Dans son travail, elle construit de vastes mises en scène oniriques à partir d’objets banals fabriqués de manière hyperréaliste dans le but de produire quelque chose de narratif qui évoque la précarité du monde qui nous entoure. Par l’utilisation ludique d’objets du quotidien transposés dans des situations extraordinaires, elle joue et déjoue notre vision des choses, afin de nous faire réfléchir sur l’instabilité de la matière et des formes avec lesquelles nous cohabitons. Elle s’interroge sur les notions de confort et de contrariété dans un monde en perpétuelle transformation.

Ses oeuvres ont fait l’objet d’expositions individuelles, notamment à la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal (2014), à la Galerie de l’UQAM (Confort instable, 2012) et à Le lieu, Centre en art actuel à Québec (L’autre dimanche matin, 2012). Elle a également participé à des expositions collectives, en particulier au 31e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul qui avait pour thème Agir et à l’exposition inaugurale au Centre Bang de Chicoutimi avec son installation À distance perdue. En 2014, elle participe à la série documentaire sur l’art contemporain Artistes à l’oeuvre organisée par Arsenal art contemporain, en collaboration avec le MACM.

Lire la suite
Détails
Catégorie
Sculpture
Mode d'acquisition
Politique d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement du Gouvernement du Québec
Matériaux
acier inoxydable, acrylique, aluminium, dispositif d'éclairage, époxy, peinture électrostatique
Technique(s)
assemblé, découpé au laser, soudé
Emplacement
Emplacement
Arrondissement ou ville liée
Saint-Léonard
Emplacement
École Gabrielle-Roy
Localisation
Façade, au-dessus des fenêtres. Devant le stationnement
Adresse
5950, rue Honoré-Mercier, Montréal, QC H1P 3E4
Accessibilité
Partie intérieure non accessible au grand public

Description de l'oeuvre

Objet du quotidien, la feuille mobile est un véritable archétype de l’apprentissage dans le système scolaire. Les techniques de découpage et de collage sont associées au monde de l’enfance et réfèrent à l’aptitude qu’a l’enfant à se construire un monde fantastique. L’intervention intérieure symbolise la formation de l’individu et la construction de soi, tandis que l’intervention extérieure représente la finalité, l’épanouissement et l’émancipation. Il s’agit d’une oeuvre qui marquera l’imaginaire de l’enfant, en lui faisant connaître des valeurs importantes telles que l’harmonie, le partage et l’altruisme.