Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"Art public au campus des sciences de l\u2019UQAM : Montagne de Fran\u00e7oise Sullivan | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/2017\/01\/art-public-au-campus-des-sciences-de-luqam-montagne-de-francoise-sullivan\/","body_class":"single single-post postid-61843 single-format-standard apm lang-fr apm-full-js nav-env-classic","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/","clear_filter_collection":"clear","clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"post"},"filter_root_url":"\/collection\/"}
Art public au campus des sciences de l’UQAM : Montagne de Françoise Sullivan

Près de vingt ans après son acquisition par l’UQAM et son installation dans le pavillon Président-Kennedy, Montagne (1997) de Françoise Sullivan retrouve son état d’origine après une restauration bienvenue.

Montagne est composée de quatre éléments principaux, tous en granit provenant de onze régions différentes. Ainsi, à partir de blocs apposés au sol et sur lesquels sont gravés des caractères grecs, le spectateur peut admirer une grande murale installée en hauteur représentant un relief montagneux. Au rez-de-chaussée, une murale de calcaire Indiana pare un corridor courbe, tandis qu’au premier étage, le dos de la grande murale arbore un paysage de granit vert. De part et d’autre d’une faille qui ouvre sur le hall principal, deux chèvres se dévisagent. À travers cet ensemble sculptural, tout en contrastes entre le glacé et le mat, l’ancien et le nouveau, l’artiste aborde la géologie à l’angle de l’art : ce faisant, elle illustre la connexion naturelle entre science et culture.

À la suite d’un rapport de conservation déposé en 2011, une série d’opérations visant à redonner à Montagne son éclat est entamée en 2016. Les quelques remplacements et ajouts de vernis exécutés par le Centre de conservation du Québec ont rendu l’œuvre en bon état et permettront d’assurer sa pérennité. Œuvre qui, par ailleurs, occupe une place de choix dans le parcours « Visite au cœur culturel de la métropole » et, de façon plus générale, dans la collection d’art public de Montréal.

La démarche pour restaurer l’ensemble sculptural de Sullivan a été confrontée à deux difficultés. D’une part, l’œuvre ne pouvait être déménagée dans un endroit plus propice à sa restauration, étant ancrée et installée dans le lieu. D’autre part, il a fallu faire ces opérations l’été et qu’elles soient terminées avant la rentrée scolaire.

Cette restauration tombe à point dans une mise en valeur du parcours de Sullivan, artiste marquante de l’histoire de l’art québécois et canadien, qui fait aussi  l’objet d’une importante exposition solo à la Galerie de l’UQAM du 11 janvier au 18 février 2017.

© Françoise Sullivan / SODRAC (2015) – Crédit photo : Michel Brunel, UQAM

UQAM, partenaire vedette du mois de janvier

UQAM, partenaire vedette du mois de janvier

L’UQAM entame l’année 2017 sous le signe de l’art public! L’établissement d’enseignement fondé en 1969 et installé au Quartier latin s’allie à Art public Montréal afin de mettre en valeur sa vaste collection d’art public.  Dispersées à l’intérieur et à l’extérieur de quatorze pavillons, plus d’une vingtaine d’œuvres agrémentent le quotidien des étudiants, personnel enseignant […]