Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"La fluidit\u00e9 des gestes | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/la-fluidite-des-gestes\/","body_class":"apm_artwork-template-default single single-apm_artwork postid-70894 apm lang-fr apm-full-js nav-env-filters","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/","clear_filter_collection":0,"clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"apm_artwork"},"filter_root_url":"\/collection\/","artworkNav":false,"mapMarkers":[{"id":70894,"slug":"la-fluidite-des-gestes","title":"La fluidit\u00e9 des gestes","permalink":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/la-fluidite-des-gestes\/","year":"2016","loc":{"lat":45.44297539999998747362042195163667201995849609375,"long":-73.754018199999990201831678859889507293701171875},"artist_names":"<span>Pierre<\/span> <strong>Fournier<\/strong>","thumb":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/wp-content\/uploads\/2021\/09\/La-fluidite-des-gestes1-150x150.jpg","infoBox":false,"cat_color":"#e50f09","env":"outdoor","singleArtwork":true}]}
La fluidité des gestes
2016
Pierre Fournier

Né à Sherbrooke en 1957, Pierre Fournier a d’abord obtenu un diplôme en arts plastique au Cégep de Sherbrooke avant de compléter un baccalauréat puis une maîtrise (1986) dans le même domaine à l’Université du Québec à Montréal, ville où il vit et travaille désormais. Un peu plus tard dans sa carrière, il a également fait une formation en infographie au Cégep de Maisonneuve.
Quoique Pierre Fournier soit bien connu pour ses œuvres d’art public et les projets d’intégration de l’art à l’architecture qu’il a réalisés (un peu moins d’une dizaine depuis 1993), il pratique également la sculpture de plus petit format. Souvent cinétique (Mouvements factices, Occurrence, 1989) et sonore (Machines sensibles, Optica, 1986), ces œuvres sculpturales conçues pour la galerie glissent aussi régulièrement vers l’installation interactive et les « arts technologiques », et incluent même parfois le dessin, la photographie et la performance. Depuis 1983, ses œuvres ont été régulièrement montrées dans le cadre d’expositions particulières dans des galeries, des musées et dans le cadre d’évènements d’art contemporain, à Montréal surtout, mais aussi ailleurs au pays (Sherbrooke, Victoriaville, Hull et Ottawa) et plusieurs fois en France. De même, ses participations à des expositions collectives sont nombreuses et lui ont permis de présenter son travail à plusieurs endroits au Canada et à l’étranger (France, Japon).
Le travail sculptural de Pierre Fournier se base sur l’élaboration de structures ludiques, construites à partir d’éléments démultipliés. À travers la répétition et l’imagerie organique, quasi scientifique, qu’il mobilise, l’artiste s’interroge sur la relation entre l’art et la technologie et sur la dualité entre notre être intérieur et extérieur. Ses objets questionnent la perception de la réalité par le biais de l’assemblage et par des jeux d’échelle.

Lire la suite
Détails
Catégorie
Sculpture
Propriétaire
Ville de Dorval
Matériaux
aluminium anodisé
Dimensions générales
16 pi x 13 pi x 8 pi.
Technique(s)
assemblage mécanique., Découpes laser
Emplacement
Emplacement
Arrondissement ou ville liée
Dorval
Emplacement
Devant le centre aquatique et sportif de Dorval
Adresse
1295 Avenue Dawson, Dorval, QC H9S 1Y3
Accessibilité
En tout temps

Description de l'oeuvre

L’oeuvre La fluidité des gestes est composée de trois sculptures en aluminium anodisé disposées à l’entrée principale du Complexe sportif et aquatique de Dorval. L’ensemble ponctue les parcours des utilisateurs et agit comme repère ludique dans l’espace.
Les trois objets sont issus de dessins géométriques explorant les vides et les pleins de la matière. Les pièces découpées au laser sont assemblées et enfilées sur un axe, supportées par des pattes en aluminium. Ces figures géométriques nous montrent à voir, par leurs agencements, une structure complexe dans son organisation mais simple dans son apparence. Cette organisation d’éléments multiples, lesquels en s’organisant en forment une autre est un peu le principe qui régit la matière qui nous entoure, les végétaux, les minéraux, etc. Ce projet s’inscrit dans la continuité de mes recherches formelles entourant l’objet mathématique qu’est la figure fractale.
Ces structures en appellent au monde des possibles et à l’improvisation, ses variantes avec les multiples compositions/configurations à leur sommet des « formes-étoiles molécules fleurs et autres » en mouvements cinétiques naturels infinis. Ainsi qu’à une logique technique rationnelle dans sa composition mais avant tout à un aspect ludique dans le dessin/dessein final (entre physique et maîtrise de la main de l’homme et hasards incontrôlés des mouvements de la loi de la nature).
Les gens sont invités à déambuler autour des sculptures et participent ainsi à leur échelle à ce jeu des perceptions du monde qui nous entoure. Je montre à voir dans la légèreté des formes, ma passion pour se qui structure notre univers et qui dépasse de loin la perception que nous avons de la réalité de la matière. Je cherche aussi à initier un glissement de la pensée en faisant naître une part d’incertitude face à ce qui nous semble solide et inaltérable.