Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"Sans titre | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/sans-titre-11\/","body_class":"apm_artwork-template-default single single-apm_artwork postid-55146 apm lang-fr apm-full-js nav-env-filters","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/oeuvre\/untitled-44\/","clear_filter_collection":0,"clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"apm_artwork"},"filter_root_url":"\/collection\/","artworkNav":false,"mapMarkers":[{"id":55146,"slug":"sans-titre-11","title":"Sans titre","permalink":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/sans-titre-11\/","year":"1996","loc":{"lat":"45.496699","long":"-73.578531"},"artist_names":"<span><\/span> <strong>Eduardo Aquino, Johanne Sloan, Kathryn Walter<\/strong>","thumb":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/wp-content\/uploads\/2015\/09\/UC_Aquino-150x150.jpg","infoBox":false,"cat_color":"#e50f09","env":"indoor","singleArtwork":true}]}
Sans titre
1996

D’entrée de jeu, ces trois créateurs ont des liens avec l’Université Concordia. Eduardo Aquino pratique l’architecture d’art, Johanne Sloan est historienne et critique d’art, tandis que Kathryn Walter s’adonne aux arts visuels.

Lire la suite
Détails
Catégorie
Installation
Propriétaire
Université Concordia
Mode d'acquisition
Autre
Matériaux
acier, aluminium, granit, tube fluorescent
Lien externe
Emplacement
Emplacement
Arrondissement ou ville liée
Ville-Marie
Emplacement
Pavillon Henry-F.-Hall (campus Sir-George-Williams)
Localisation
Hall
Adresse
1455, boulevard De Maisonneuve Ouest, Montréal, QC H3G 1M8
Accessibilité
Accès libre durant les heures d’ouverture de l’Université

Description de l'oeuvre

Cette installation commémorative in situ perpétue la mémoire des professeurs Matthew Douglass, Michael Hogben, Aaron Saber et Phoivos Ziogas, victimes de la fusillade perpétrée dans l’édifice par Valery Fabrikant le 24 août 1992. Deux ans après le triste événement, l’édification d’un monument commémoratif fait l’objet d’un concours public. De concert avec les familles endeuillées, la décision est prise de graver le nom des quatre défunts ainsi qu’une brève formule illustrant la vie de chacun. Juxtaposés avec éclectisme, la pierre, le métal, la lumière et la verdure dynamisent le vaste hall, lieu de rencontre et d’interaction. Du reste, les étudiants qui viennent y échanger ou y travailler contribuent à maintenir vivace le souvenir des disparus.