Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"Sans titre | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/sans-titre-1480\/","body_class":"apm_artwork-template-default single single-apm_artwork postid-49440 apm lang-fr apm-imported-item apm-full-js nav-env-filters","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/oeuvre\/sans-titre-1480\/","clear_filter_collection":0,"clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"apm_artwork"},"filter_root_url":"\/collection\/","artworkNav":false,"mapMarkers":[{"id":49440,"slug":"sans-titre-1480","title":"Sans titre","permalink":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/sans-titre-1480\/","year":"1964","loc":{"lat":"45.499327","long":"-73.594604"},"artist_names":"<span>Irving<\/span> <strong>Burman<\/strong>","thumb":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/wp-content\/uploads\/imported\/1480_4186-150x150.jpg","infoBox":false,"cat_color":"#e50f09","env":"outdoor","singleArtwork":true}]}
Sans titre
1964
Irving Burman

Né en 1928 à Toronto, Irving Burman est peintre et dessinateur jusqu’en 1958, moment où il débute sa pratique sculpturale. Son œuvre la plus importante, Road Back (1962), est constituée de six statues disposées en demi-cercle exprimant une réflexion critique sur la guerre.

Lire la suite
Détails
Catégorie
Sculpture
Propriétaire
Ville de Montréal
Mode d'acquisition
Achat
Matériaux
calcaire
Dimensions générales
244 X 206 cm
Technique(s)
sculpté, taillé
Lien externe
Emplacement
Emplacement
Arrondissement ou ville liée
Ville-Marie
Emplacement
Parc du Mont-Royal

Description de l'oeuvre

Située quelque peu en retrait par rapport aux autres œuvres réalisées au parc du Mont-Royal pour le symposium, cette sculpture abstraite est formée d’arcs de calcaire dont le supérieur est pourvu à ses extrémités de prismes rectangulaires. Le socle est quant à lui constitué d’un bloc de pierre brut portant les marques de son extraction.

Une sobriété, une neutralité même, se dégage de ces formes qui semblent avoir été placées en équilibre. Cette abstraction proposée, Burman qui s’intéresse dans son travail aux drames humains n’enraie pas pour autant la présence d’une sensibilité qui se manifeste, entre autres, par ces arcs opposés témoignant d’un conflit symbolique entre deux entités opposées.

L’œuvre devait, selon une maquette imaginée en 1962, être réalisée en bois, matériau de prédilection de l’artiste. Au moment de la préparation à l’événement, Burman convient cependant, pour des raisons techniques, de travailler le calcaire, ce qui en fait la première création de l’artiste faite de pierre.