Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtrer par catégorie
Choisir une catégorie
Filtrer par date
Montrer seulement
Mes favoris
Filtres
i
Filtrer par lieu
Grand Montréal
Grand Montréal
Filtres
i
{"title":"Ventis et soupiraux, turbulences et essoufflements | Art Public Montr\u00e9al","thisUrl":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/ventis-et-soupiraux-turbulences-et-essoufflements\/","body_class":"apm_artwork-template-default single single-apm_artwork postid-54280 apm lang-fr apm-full-js nav-env-filters","query_hud":null,"active_filter":null,"alternate_language_url":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/en\/oeuvre\/ventis-et-soupiraux-turbulences-et-essoufflements-windthrows-psithurism-turbulences-breathlessness\/","clear_filter_collection":0,"clear_filter_tour":"clear","data_attributes":{"data-view-type":"apm_artwork"},"filter_root_url":"\/collection\/","artworkNav":false,"mapMarkers":[{"id":54280,"slug":"ventis-et-soupiraux-turbulences-et-essoufflements","title":"Ventis et soupiraux, turbulences et essoufflements","permalink":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/oeuvre\/ventis-et-soupiraux-turbulences-et-essoufflements\/","year":"1993","loc":{"lat":"45.504343027170734","long":"-73.6207365989685"},"artist_names":"<span>Pierre<\/span> <strong>Granche<\/strong>","thumb":"https:\/\/artpublicmontreal.ca\/wp-content\/uploads\/2015\/09\/UdeM_Granche_Ventis_2-150x150.jpg","infoBox":false,"cat_color":"#e50f09","env":"indoor","singleArtwork":true}]}
Ventis et soupiraux, turbulences et essoufflements
1993
Pierre Granche
1948 - 1997

Pierre Granche reçoit son diplôme de l’École des beaux-arts de Montréal en 1969 où il a commencé à créer des sculptures avec différents métaux et, après ses études, il apprend de nouvelles techniques de soudage. En 1976, il fait des études supérieures en sculpture à l’Université de Vincennes à Paris.

Pierre Granche a choisi l’installation comme pratique sculpturale que ce soit pour l’art public ou pour les lieux d’exposition. L’artiste renouvelle les codes de la pratique artistique au Québec en élargissant la notion d’artiste, d’œuvre d’art et de lieu d’exposition. L’artiste s’intéresse très tôt aux notions de l’organisation spatiale, à la topologie structurale et à la topographie. Il envisage l’art pratiquement comme une science, où la recherche est un élément fondamental et intrinsèque. La recherche formelle sera pour lui la source de son inspiration. Granche est de ceux qui, parmi les artistes intéressés par l’art et la ville, sont demeurés conscients du caractère perpétuellement changeant du paysage urbain.

L’apport de l’artiste à l’intégration de l’art à l’architecture au Québec est fondamental. Il participe aux séances d’études du Comité de la politique d’intégration au ministère des Travaux publics et de l’Approvisionnement et siège comme spécialiste aux comités de sélection des projets. Au cours de sa brève carrière, Pierre Granche a réalisé plus d’une centaine d’œuvres intégrées à l’architecture, à la nature ou encore, d’une manière éphémère, à un lieu d’exposition. Il est aussi l’auteur d’une vingtaine d’œuvres d’art public. On lui doit entre autres le Mémorial du Canada à Green Park, à Londres.

Professeur à l’Université de Montréal de 1975 jusqu’à sa mort en 1997, Granche a participé à la fondation de la section des arts plastiques au Département d’histoire de l’art. Pour Granche, l’apprentissage se fait par des projets concrets. Pour la réalisation de commandes publiques ou d’installations muséales d’envergure, il intègre des étudiants en reprenant d’une manière moderne, le fonctionnement des grands ateliers de la Renaissance ou du Bauhaus.

Lire la suite
Détails
Catégorie
Sculpture
Propriétaire
Université de Montreal
Mode d'acquisition
Don
Mention de la source
Don de Gisel Saint-Hilaire
Matériaux
aluminium
Dimensions générales
182 x 244 x 91 cm
Lien externe
Emplacement
Emplacement
Arrondissement ou ville liée
Outremont
Emplacement
Pavillon de la Faculté d'aménagement
Localisation
Hall du Centre d'exposition, mur sud
Adresse
2940, ch. de la Côte Ste-Catherine, Montréal, QC H3S 2C2
Accessibilité
Lundi au vendredi

Description de l'oeuvre

Pierre Granche est invité par le Musée des beaux-arts de Montréal à collaborer à l’exposition collective et internationale L’Art prend l’air : vol parallèle, du 17 au 26 septembre 1993, sous la responsabilité de la conservatrice de l’art contemporain Louise Déry.
Granche, s’il tient compte du thème de l’exposition, lequel incite à créer des liens entre l’art et l’espace aérien, prend aussi en considération le bâtiment muséal. Cinq éléments s’insèrent alors dans l’environnement des multiples niveaux de la cage d’escalier.
Après l’exposition au Musée des beaux-arts de Montréal, l’artiste décide de ne conserver qu’un seul élément de l’installation qu’il modifie légèrement afin de l’adapter pour un accrochage mural. Les collaborateurs de ce projet sont des étudiants : Natalie Dionne, Katherine Paré, Gisel Saint-Hilaire, Nicolas Beaudry et Léo Dumont qui fut son assistant pour presque toutes ses œuvres.
L’élément conservé ici est un cylindre surmonté à une extrémité d’une forme évoquant un aileron d’avion et de trois arbres qui semblent penchés par le vent. Référence possible au titre de l’œuvre, ventis signifiant « arbres abattus par le vent ». Le travail de découpage des trois feuilles de métal donne une épaisseur aux arbres. L’artiste joue avec le découpage de la couche supérieure et de la transparence de la grille, pour créer aussi des effets d’ombre sur le mur. Les demi-cercles métalliques, légèrement inclinés, accentuent un effet de vent sur l’ensemble. L’œuvre est installée devant le Centre d’exposition suite au don des archives de Pierre Granche par Gisel Saint-Hilaire à l’Université de Montréal.